Les aides et le logement au Japon

Logement sur le campus

La plupart des universités japonaises proposent aux étudiants un logement sur le campus.

 

Cette possibilité ouverte à tous est cependant destinée en priorité aux étudiants étrangers afin de faciliter leurs démarches. Le coût mensuel est d’environ 350 €. Qu’il s’agisse d’une chambre individuelle, partagée ou d’un dortoir, l’avantage du logement universitaire est d’être souvent situé à proximité de l’université.

 

Maison gaijin

Pour ceux qui étudient la langue sur une période brève, la maison gaijin (littéralement, « la maison d’étranger ») peut être une bonne option. Ce type de logement permet aux étrangers de séjourner jusqu’à 1 mois de manière économique et favorise les échanges. La plupart des maisons gaijin sont localisées à Tokyo et tenues par des agents de biens immobiliers ou des propriétaires privés.

 

Famille d’hôtes

Que ceux qui souhaitent connaître la vie japonaise de l’intérieur optent pour une famille d’hôtes ! La plupart des universités proposent des contacts avec ces personnes, souvent très accueillantes.

 

Location d’appartement ou pension en ville

Pour éviter les pièces communes ou simplement vivre seul, vous pouvez opter pour une location d’appartement ou de pension en ville, plus onéreuse.

Les pensions sont souvent situées près des universités. La plupart proposent des chambres avec toilettes, mais pour vous laver et faire la lessive vous devrez aller au bain public, ou sento. Il est également fréquent que la cuisine soit partagée.

Solution de luxe, la location d’un appartement privé est aussi la plus chère, selon la ville d’accueil.

 

Aide au logement

Il est possible de bénéficier d’une aide gouvernementale : le logement étudiant subventionné fait l’objet d’une demande très importante. C’est donc la loterie ! Quotas obligent, les chances d’avoir un appartement subventionné sont meilleures pour ceux qui font leurs études dans une petite ville.

Les étrangers peuvent demander un logement subventionné par le biais du Logement du Japon et la Société de développement urbaine (JHUD).

Il n’y a pas de cursus professionnalisant tel qu’il en existe en France car le système nippon est différent. Cependant, les écoles comme les Colleges of Technology forment à un métier. Concrètement, la pratique vient après la théorie : à la sortie de l’université, les jeunes postulent dans des entreprises qui, elles, se chargeront de leur formation.

Les catégories d’écoles qui donnent un caractère professionnel aux études sont les suivantes :

  • Les Junior Colleges proposent des cursus de 2 à 3 ans selon les disciplines. Ces établissements sont généralement spécialisés dans l’économie, les sciences humaines, l’éducation et la sociologie.
  • Les Colleges of Technology forment les étudiants dans une discipline spécialisée afin de les conduire à l’emploi. Ce cursus se fait en 5 ans.
  • Les Special Training Colleges, le niveau supérieur, sont équivalents à nos lycées professionnels. La durée d’études y est en général de 2 ans.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour bénéficier d’une expérience utilisateur optimale.

Les paramètres de cookies de ce site Web sont configurés sur "autoriser les cookies" pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer