Se loger en Espagne

Un toit sur la tête, c’est l’assurance de bien commencer ses études ou un nouveau job en Espagne. Dans un premier temps, privilégiez la location d’un appartement ou d’une maison afin de vous familiariser avec votre nouvelle existence, les habitudes et les rythmes de vie différents… Si vous envisagez l’achat d’un bien immobilier, vous le ferez plus tard, une fois que vous aurez pris vos marques.

Les grands groupes tournés vers l’international ont souvent des services internes spécialisés dans l’aide à l’installation de leurs employés, ce qui permet de trouver assez vite un logement. Si tel n’est pas votre cas, il peut être judicieux de contacter une agence de relocation. Sachez, cependant, que d’après le Syndicat national des professionnels de la relocation et de la mobilité, sur les 200 sociétés qui proposent ce type de service, la moitié seulement est véritablement efficace : ces entreprises travaillent en effet sur une zone spécifique, parfois simplement sur une ville. Avant d’arrêter votre choix sur une agence de relocation, renseignez-vous sur ce qu’elle propose, les pays où elle travaille, la façon dont elle se rémunère…

Syndicat national des professionnels de la relocation et de la mobilité (SNPRM)

European Relocation Association (EURA)

Fédération des acteurs de la relocation et de la mobilité géographique (FAR & MG)

 

Louer en Espagne

Trouver à se loger en Espagne n’est guère aisé ! Les propositions de locations sont très limitées (10 % du parc immobilier) et, comme partout ailleurs, les prix varient considérablement d’une région ou d’une ville à l’autre. À Madrid, Barcelone, Bilbao, Vitoria, Saint-Sébastien, les loyers sont les plus élevés du pays, avec de nets écarts entre centre-ville, quartiers résidentiels ou périphérie (le plus souvent accessible en moins de 30 minutes par les transports en commun).

 

— Comparatif —

Voici les loyers mensuels moyens dans 4 villes espagnoles selon le type de logement, le quartier (résidentiel/banlieue) et l’offre (par exemple, à Bilbao, la rareté des studios et la coutume du meublé contribuent à l’augmentation des prix)…

 

 

 

Pour mettre toutes les chances de votre côté et dénicher l’appartement qui vous conviendra le mieux, n’hésitez pas à prospecter de diverses façons :

  • consultez les annonces du vendredi ou du samedi à la rubrique « Alquiler » des grands quotidiens (El Pais, El Mundo, La Vanguardia…), les journaux locaux et les magazines (rubrique « Alquiler ») ;
  • visitez des sites spécialisés tels que Idealista.com, Fotocasa.es ou encore Segundamano.es ;
  • n’hésitez pas non plus à vous informer auprès des agences immobilières (agentes propriedad inmobiliaria) d’un quartier qui vous plaît (si vous trouvez un logement par ce biais, il vous faudra payer une commission à l’agence lors de la signature du bail, correspondant à 1 mois de loyer).

 

— Spécial « étudiant » —

Les communautés autonomes disposent d’un service jeunesse qui propose une Bolsa de vivienda joven en alquiler. Ce programme à destination des jeunes de 18 à 35 ans leur offre des renseignements généraux et juridiques sur la location et tient une « bourse d’appartements » à des prix moindres que ceux du marché.

Les étudiants peuvent aussi postuler pour une chambre universitaire (environ 300 € par mois) sur les campus. À défaut, il restera la solution de la colocation (environ 350 € par mois) !

 

Contrat de location

Rien ne vous empêche d’entrer dans les lieux après avoir eu l’accord oral du propriétaire. Néanmoins, un bail écrit est toujours conseillé, avec le nom de chacune des parties (propriétaire et locataire), la description du logement, le montant du loyer et la durée du bail (fixée librement d’un commun accord) :

  • si le bail est conclu pour moins de 5 ans, il est reconduit tacitement pendant 5 ans, sauf si le locataire souhaite y mettre un terme plus tôt (préavis de 30 jours avant l’échéance) ;
  • si aucune durée n’a été posée, le bail dure 1 an, mais il est automatiquement reconduit pendant 5 ans maximum.

À la signature du contrat, le locataire verse une caution en espèces, dont le montant s’élève à un, voire deux loyers mensuels. Le montant du loyer se négocie librement entre locataire et propriétaire. Une fois fixé, il est par la suite indexé sur l’indice des prix à la consommation.

 

— Bon à savoir —

Cuisinière, lave-linge, réfrigérateur, congélateur, voire parfois lave-vaisselle : vous n’aurez pas à les acheter, la plupart des logements en sont équipés.

Le gaz est encore largement employé, sans que toutes les habitations soient raccordées au réseau de la ville. Il vous faudra alors utiliser des bonbonnes.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour bénéficier d’une expérience utilisateur optimale. plus d'information

Les paramètres de cookies de ce site Web sont configurés sur "autoriser les cookies" pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer